Les différentes opérations des yeux à l’aide de Lasers

Les progrès de la médecine ont été fulgurants au XXe siècle, à tel point que, si de nombreuses pathologies ne peuvent encore être traitées, on peut soigner facilement un bon nombre de troubles, améliorant ainsi le quotidien de milliers de gens.

Porter chaque jour des lunettes de vue peut parfois être problématique, en fonction notamment de votre métier, vos habitudes ou tout simplement votre adresse. Cela fait vingt ans à présent que certains défauts de la vision sont corrigés à l’aide d’interventions chirurgicales réalisées par laser. La myopie est l’affection la plus généralement traitée de cette manière, mais l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie le sont aussi. Deux techniques utilisant des rayons lasers sont utilisées aujourd’hui, le Lasik et plus récemment le Lasik Femtoseconde.

Le Lasik – ou LAser in-SItu Keratomileusis

L’intervention chirurgicale réalisée à l’aide d’un Lasik consiste à découper un volet superficiel – une lamelle fine – dans l’épaisseur de la cornée pour ensuite modifier la courbure de la cornée en profondeur, à l’aide d’un rayon laser dit excimer. Une fois la cornée traitée par laser et modifiée en profondeur, le volet cornéen initialement découpé est rincé avec du sérum puis redéposé sur la cornée. Il ne faut que quelques secondes pour qu’il adhère à nouveau aux plans profonds de la cornée. Il n’en bouge plus alors.

L’application principale de cette technique, inventée par José Ignacio Barraquer, concerne la correction de la myopie (vision faible de loin, vision correcte de près). Elle peut également être appliquée à la correction de la presbytie (vision correcte de loin, vision faible de près), l’astigmatisme (vision déformée et brouillage sélectif des lignes droites) et l’hypermétropie (mauvaise vision lointaine comme de près). L’effet de ce type d’intervention est qu’il permet de s’affranchir d’équipements correcteurs, lunettes de vues ou lentilles de contact, avec des effets très durables.

Le Laser Femtoseconde

Le terme Femto désigne une unité égale à 10-15. La femtoseconde égale donc 10-15 seconde : le Laser Femtoseconde est un rayon infrarouge (1053 nm) qui délivre des impulsions ultra brèves. L’intérêt du rayonnement infrarouge est qu’il traverse sans difficulté la cornée et peut y être focalisé avec une précision extrême, ici de l’ordre de 4 μm.

Si la technique de réparation de la courbure de la cornée reste la même qu’avec le Lasik, la précision et la sécurité sont nettement améliorées avec le Lasik Femtoseconde. La coupe du volet est plus fine, plus précise et est réalisée à l’aide du laser lui-même. Il n’y a donc pas de risque d’infection durant cette première phase de l’opération. Les paramètres de découpe sont également fournis à l’appareil. Le diamètre, l’épaisseur et la forme du volet lui sont fournis avec une extrême précision et sont respectés avec la même précision par le laser. Le volet cornéen est découpé de manière beaucoup plus régulière, et retrouve sa place bien plus précisément en fin d’opération.

Pas d’anesthésie générale, des opérations ultra rapides

L’opération chirurgicale de l’œil par Laser ne nécessite qu’une anesthésie locale réalisée à l’aide de gouttes de collyre. Un anneau de succion est installé au niveau de l’œil pour le débarrasser de ses larmes et de l’eau que dégagent les cellules vaporisées par le laser. Le patient est allongé et une cible lumineuse est utilisée pour l’aider à orienter son regard. La découpe, parfaitement indolore, ne dure qu’une dizaine de secondes pour chaque œil !

Pendant la phase de remodelage interne de la cornée, une lumière clignotante aide le patient à fixer son regard. Cette opération ne dure que quelques secondes également. Un lavage au sérum physiologique et la dépose de gouttes d’antibiotique précède la remise en place du capot cornéen. L’opération est alors terminée.